logo

Varian Fry

Varian Fry

Varian Fry - Long-métrage
Scénariste et auteur : Dan Franck

New York, 1940.
Un homme d’une trentaine d’années est reçu à la Maison Blanche par Eleanor Roosevelt. La femme du Président des Etats-Unis est terrifiée par la lèpre nazie qui envahit le continent européen. Elle subventionne une association fondée par quelques intellectuels qui ont fuit l’Allemagne hitlérienne – Thomas Mann, Albert Einstein, Hermann Broch … - : l’Emergency Rescue Committee, chargé de venir en aide aux artistes et aux hommes politiques pourchassés par les nazis.
Le visiteur de la Première dame est journaliste. Il s’appelle Varian Fry. Il revient d’Europe, où il a mesuré l’ampleur de la catastrophe. Il repart en France muni d’une liste de deux cents personnalités menacées par la marée brune qui s’étend sur l’Europe. Il a besoin d’un sauf-conduit des autorités américaines. Eleanor Roosevelt lui promet son aide.

Le 13 août, Varian Fry débarque à Marseille. En cet été tragique, des milliers de réfugiés déambulent sur la Cannebière. Ils sont allemands, autrichiens, tchèques, polonais, belges, anglais parachutés ou rescapés de Dunkerque… De tous milieux, de toutes origines. Ils viennent du Nord. Poussés par l’avancée des troupes nazies. Bloqués par la mer. Femmes, enfants, hommes, vieillards. Communistes, sociaux-démocrates, soldats, anciens des Brigades internationales, aviateurs tombés, écrivains échappés du camp des Milles. Tous vont et viennent entre le port et les cafés. Tous cherchent des combines pour fuir. Tous espèrent un guide, une embarcation, une voiture, un passeur… Une somme de miracles.